Forum de discussion générale sur l'éducation nationale!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La politique et l'éducation nationale!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La politique et l'éducation nationale!   Mer 31 Jan - 21:58

Les lycéens interpellent les candidats
Deux syndicats de lycéens, l'UNL et la Fidl, ont tenu samedi et dimanche leurs rencontres nationales




Au centre des débats, un an après avoir repoussé le Contrat première embauche (CPE), la précarité des jeunes.

Les militants des deux mouvements, qui ont tenu congrès le même week-end par un hasard du calendrier, ont interpellé les candidats à la présidentielle, leur demandant leurs intentions concernant la précarité, l'emploi et l'éducation.

L'Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante démocratique lycéenne (Fidl) ont chacun profité de l'occasion pour faire entendre leur voix en s'adressant aux candidats à l'Elysée.

Les lycéens de la Fidl ont reçu samedi la visite du secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, qui les a félicité pour leur engagement en assurant: "La relève est prête !"

Ils ont rédigé un questionnaire à l'attention des candidats leur demandant en huit questions leurs positions sur la situation des lycéens sans-papiers, le racisme, les moyens alloués aux ZEP ou à la lutte contre la précarité pour conforter l'emploi.

A l'UNL aussi, précarité des jeunes et présidentielle ont été au centre des préoccupations: "Les lycéens attendent des réponses des candidats à la présidentielle", a souligné ce syndicat pendant son 7e Congrès des élus lycéens samedi à Paris, rappelant que la France compte plus de 2 millions de jeunes dans l'enseignement secondaire.

Selon Floréale Mangin, sa présidente, le CPE a permis aux lycéens de réaliser qu'ils n'étaient "pas assez entendus alors qu'ils ont des problèmes de précarité comme les étudiants" car "de plus en plus de lycéens sont obligés de travailler".

Selon une étude récente de l'institut CSA pour l'UNL, près d'un jeune sur cinq (18%) a travaillé pendant l'année scolaire durant ses années de lycée.

L'UNL "demande que les candidats apportent des réponses concrètes à leurs revendications: la citoyenneté lycéenne, la lutte contre la précarité des lycéens avec la création d'un statut lycéen, la réussite de tous les jeunes au lycée et la réforme de notre système éducatif".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Sarah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 52
Date d'inscription : 17/01/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La politique et l'éducation nationale!   Jeu 22 Mar - 23:57

Le recteur de Lyon limogé

Le recteur de l'académie de Lyon, Alain Morvan, opposé à la création d'un collège musulman, a été remplacé mercredi


Le recteur de l'Académie de Lyon, Alain Morvan, remplacé pour "manquements multiples à l'obligation de réserve". - F3


Son remplacement a été annoncé en Conseil des ministres en raison de "manquements multiples à l'obligation de réserve" et de "commentaires de décisions de justice", a expliqué le cabinet de Gilles de Robien.

Limogé après cinq ans à Lyon, M. Morvan doit retrouver sa chaire de professeur d'université, en anglais. Il s'est dit "kärchérisé".

"Il ne s'agit pas d'une mutation, mais d'une sanction, une révocation", a réagi mercredi le recteur devant quelques journalistes, ajoutant notamment : "Je quitte cette académie le coeur lourd mais serein, et surtout la tête haute. Aujourd'hui, c'est une grande journée, pour le négationnisme, l'extrême-droite, l'antisémitisme et les adversaires de la laïcité."

C'est Roland Debbasch, actuel directeur général de l'enseignement scolaire (Degesco) au ministère, qui prend sa succession à Lyon.

Des associations lyonnaises, notamment d'étudiants, s'étaient élevées dimanche contre un possible remplacement du recteur de Lyon, jugeant qu'il serait "incompréhensible et choquant de mettre un terme aux fonctions d'un homme qui, à Lyon, a su incarner avec honneur et courage la lutte contre l'extrémisme et toutes les tentatives communautaristes".

Alain Morvan avait fait état en août de pressions de la part de sa hiérarchie au sujet de l'ouverture du collège-lycée musulman de Décines (Rhône), à laquelle il s'opposait farouchement et qui a finalement été ouvert. Alain Morvan avait également pris des positions publiques sur les démêlés judiciaires de Bruno Gollnisch.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 52
Date d'inscription : 17/01/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La politique et l'éducation nationale!   Jeu 26 Juin - 10:48

bonjour occupons nous d'abord des français avant de s'occupé des musulmans, il y a déjà pas mal de boulot et on y arrive déjà pas .....la preuve.

L'éducation, priorité n°1 des Français


Les Français placent l'Education en tête des domaines d'action sur lesquels l'Etat doit concentrer ses efforts


La santé publique arrive en deuxième position, avec 35% des voix (+1 pt), devant l'Emploi, qui chute à la troisième position (34%, -21 pts), alors qu'il était jusque là en tête du palmarès des préoccupations des Français, depuis une vingtaine d'années.
Ce sondage, réalisé pour Le Monde et France Inter, vendredi, souligne aussi que les usagers des services publics ont une opinion des services publics plus positive (72%) que l'ensemble des Français (49%).

Selon le baromètre BVA/Institut Paul Delouvrier, 43% des Français estiment que l'Education doit être le domaine prioritaire d'intervention de l'Etat, soit un chiffre identique à juin 2007.

Sondage réalisé sur un échantillon de 1.005 Français de 15 ans et plus et d'une série d'échantillons d'usagers (au total 4.864) questionnés par téléphone du 19 au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armond



Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 70
Localisation : annecy
Emploi : retraite
Loisirs : web
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: La politique et l'éducation nationale!   Mer 26 Jan - 13:39

VERSEMENT DE L'INDEMNITE FORFAITAIRE DE CHANGEMENT DE RESIDENCE
Et si je m'etais presente a une convocation pour raison de service emanant du Rectorat 2 ans et 23 jours plus tard...Inconcevable? Irreel?
C'est pourtant le temps mis par le Rectorat de la Martinique, apres 2 constitutions de dossiers, 2 lettres de demandes de suivi du 1er dossier, l'intervention du Mediateur de l'Education Nationale et de l'Enseignement Superieur, 14 courriers/courriels echanges entre les differents services, pour que le Rectorat de la Martinique mandate le remboursement des billets d'avion et l'indemnite forfaitaire de transport de mobilier conformement a l'arrete du 12 avril 1989.
Et d'ajouter l'introduction d'une requete devant la juridiction du Tribunal Administratif de Fort-de-France pour condamnation du Rectorat au versement d'interets moratoires pour retard de paiement.
Cette affaire aurait pu demeurer un cocasse parcours du combattant si son epilogue ne s'etait revele humiliant.
Qui dit mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La politique et l'éducation nationale!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La politique et l'éducation nationale!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éducation nationale recense les décrocheurs du système scolaire
» Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?
» Hollande veut recréer tous les postes supprimés dans l'Éducation nationale depuis 2007
» Des statisticiens accusent l’éducation nationale de faire de la rétention d'information
» Article - Pourquoi j’ai démissionné de l’Éducation nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Education nationale et parents...La parole est à vous ... :: Général :: Informations générales-
Sauter vers: