Forum de discussion générale sur l'éducation nationale!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le suicide chez les jeunes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le suicide chez les jeunes!   Mer 14 Fév - 1:12

Le suicide ches les jeunes, une trop grande réalité.

L’adolescence est une période pendant laquelle de nombreux changements marquants se manifestent. Le passage de l’enfance à l’âge adulte peut parfois s’avérer complexe et intimidant. Pour les jeunes, la pression associée à la réussite à l’école, à la maison et au sein de groupes sociaux est souvent énorme. D’autre part, ceux-ci n’ont peut-être pas acquis suffisamment d’expérience pour savoir que les situations difficiles ont toujours une fin. Les troubles mentaux généralement associés aux adultes comme la dépression touchent également les jeunes. N’importe lequel de ces facteurs pourrait provoquer une souffrance tellement insupportable qui les amènerait à penser au suicide pour y mettre un terme. Le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes, la première étant les accidents de voitures. Malgré cela, les gens hésitent souvent à en parler, soit à cause du stigmate rattaché au suicide ou à cause des sentiments de culpabilité ou de honte qu’ils éprouvent. Ce sujet rend bien souvent les gens mal à l’aise. Malheureusement, cette habitude à garder le silence perpétue des mythes et des attitudes malsaines. Elle peut également empêcher les gens de parler ouvertement de la souffrance qu’ils éprouvent et d’obtenir l’aide dont ils ont besoin.

LE RISQUE SUICIDAIRE se rapporte plutôt au vécu du jeune (l’histoire de sa vie, une lourde accumulation de pertes, une tentative antérieure, etc.) qu’à la crise proprement dite. Il est souvent difficile à évaluer. Toutefois, on a reconnu chez les jeunes (12 à 24 ans)des caractéristiques qui augmentent le risque suicidaire.

L’intervention en situation de crise suicidaire


Personne n’est à l’abri d’une crise, mais une crise n ’est pas nécessairement suicidaire. Elle le sera si le jeune manifeste des comportements autodestructeurs. Le suicide sera alors perçu par lui comme un moyen de mettre fin à sa souffrance, puisqu ’il aura l’impression d’avoir épuisé tous les autres moyens à sa disposition pour résoudre la crise dans laquelle il se débat. Il est donc important de renforcer le doute quant au choix du suicide comme moyen approprié de mettre fin à la souffrance. L’essentiel est de ne pas perdre de vue que la personne qui vit le processus suicidaire est à la recherche de solutions, de moyens pour faire face à la situation problématique.

_________________


Dernière édition par le Mer 14 Fév - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Mer 14 Fév - 1:15

Prédispositions individuelles



  • Peu d’aptitudes à développer des mécanismes d’adaptation.
  • Tentative antérieure de suicide.
  • Problèmes d’apprentissage et d’impulsivité.
  • Désordres psychiatriques associés à une dépression, à une conduite antisociale ou à l’abus de certaines substances.
  • Problèmes chroniques dans les relations avec les pairs.
  • Attachement pathologique aux parents.
  • Perte d’un parent tôt dans la vie.
  • Difficulté de la reconnaissance ou de l’acceptation de l’orientation sexuelle.

    Événements circonstanciels
  • Isolement social et perte d’intégration sociale.
  • Manque d’aptitudes familiales à aider le jeune suicidaire.
  • Psychopathologie chez un des parents.
  • Antécédents suicidaires dans la famille.
  • Taux de chômage élevé et pauvreté.
  • Sensationnalisme dans la présentation du suicide par les médias.
  • Suicide considéré comme un comportement jugé acceptable ou d’ordre privé.
  • Abus et négligence.

    Milieu social
  • Décès ou divorce des parents.
  • Accès facile aux moyens de se suicider.
  • Consommation d’alcool ou de drogues.
  • Conflit sérieux avec un membre de la famille.
  • Imitation (contagion)des comportements suicidaires.
  • Perception d’un rejet de la part de la famille.
  • Rejet par les pairs ou perte d’une relation significative.
  • Échec scolaire, expulsion de l’école et pression pour réussir.
  • Facteurs associés au risque et aux comportementsExemples de messages suicidaires
  • Messages verbaux directs
  • Je vais me tuer.
  • Je veux en finir.
  • La vie ne vaut pas la peine d’être vécue.
  • Ça ne me ferait rien de mourir.
  • Je ne tiens plus à rien ni à personne.
  • Vous allez avoir bientôt la paix.
  • Je n ’aurai bientôt plus de problème.
  • Vous seriez bien mieux sans moi.
  • Je ne dérangerai bientôt plus personne.
  • Je vais bientôt partir pour un long voyage.
  • Je voudrais être ailleurs.

    LE RISQUE SUICIDAIRE se rapporte plutôt au vécu du jeune (l’histoire de sa vie, une lourde accumulation de pertes, une tentative antérieure, etc.) qu’à la crise proprement dite. Il est souvent difficile à évaluer. Toutefois, on a reconnu chez les jeunes (12 à 24 ans)des caractéristiques qui augmentent le risque suicidaire.
    L’intervention en situation de crise suicidaire

    Personne n’est à l’abri d’une crise, mais une crise n ’est pas nécessairement suicidaire. Elle le sera si le jeune manifeste des comportements autodestructeurs. Le suicide sera alors perçu par lui comme un moyen de mettre fin à sa souffrance, puisqu ’il aura l’impression d’avoir épuisé tous les autres moyens à sa disposition pour résoudre la crise dans laquelle il se débat. Il est donc important de renforcer le doute quant au choix du suicide comme moyen approprié de mettre fin à la souffrance. L’essentiel est de ne pas perdre de vue que la personne qui vit le processus suicidaire est à la recherche de solutions, de moyens pour faire face à la situation problématique.
    C’est pourquoi il est possible qu’une intervention adéquate effectuée par un intervenant formé pour ce type d’intervention puisse ralentir ou mettre fin au processus suicidaire. Si un jeune présente des signes évidents de dépression, il est recommandé qu ’il consulte un spécialiste. Si vous croyez qu ’un jeune présente un risque suicidaire, n’hésitez pas à en parler franchement en lui posant des questions directes. Cela lui montrera votre intérêt. Votre évaluation de l’urgence suicidaire doit être fondée sur des critères précis et objectifs.
    Voir la Stratégie québécoise d’action face au suicide, «S’entraider pour la vie », présenté dans Suicide-Action Montréal, ainsi que En parler …à quelqu’un, manuel de formation en prévention du suicide, Montréal, p.26.
    Propos extraits et adaptés de En parler … à quelqu’un, guide de la formation en prévention du suicide, Suicide-Action Montréal. p.18.
    Prédispositions individuelles
  • Peu d’aptitudes à développer des mécanismes d’adaptation.
  • Tentative antérieure de suicide.
  • Problèmes d’apprentissage et d’impulsivité.
  • Désordres psychiatriques associés à une dépression, à une conduite antisociale ou à l’abus de certaines substances.
  • Problèmes chroniques dans les relations avec les pairs.
  • Attachement pathologique aux parents.
  • Perte d’un parent tôt dans la vie.
  • Difficulté de la reconnaissance ou de l’acceptation de l’orientation sexuelle.

    Événements circonstanciels
  • Isolement social et perte d’intégration sociale.
  • Manque d’aptitudes familiales à aider le jeune suicidaire.
  • Psychopathologie chez un des parents.
  • Antécédents suicidaires dans la famille.
  • Taux de chômage élevé et pauvreté.
  • Sensationnalisme dans la présentation du suicide par les médias.
  • Suicide considéré comme un comportement jugé acceptable ou d’ordre privé.
  • Abus et négligence.

    Milieu social
  • Décès ou divorce des parents.
  • Accès facile aux moyens de se suicider.
  • Consommation d’alcool ou de drogues.
  • Conflit sérieux avec un membre de la famille.
  • Imitation (contagion)des comportements suicidaires.
  • Perception d’un rejet de la part de la famille.
  • Rejet par les pairs ou perte d’une relation significative.
  • Échec scolaire, expulsion de l’école et pression pour réussir.
  • Facteurs associés au risque et aux comportementsExemples de messages suicidaires
  • Messages verbaux directs
  • Je vais me tuer.
  • Je veux en finir.
  • La vie ne vaut pas la peine d’être vécue.
  • Ça ne me ferait rien de mourir.
  • Je ne tiens plus à rien ni à personne.
  • Vous allez avoir bientôt la paix.
  • Je n ’aurai bientôt plus de problème.
  • Vous seriez bien mieux sans moi.
  • Je ne dérangerai bientôt plus personne.
  • Je vais bientôt partir pour un long voyage.
  • Je voudrais être ailleurs.

    Messages verbaux indirects

    Poser les bonnes questions vous permet de ne pas rester sur le plan de la présomption. Et si vous vous êtes trompé, ce n’est pas grave. Si plus tard, le jeune ressent le besoin de parler, il se souviendra que vous êtes ouvert, prêt à l’accueillir et disposé à l’aider. S’il y a un danger imminent, vous n’êtes pas lié par la confidentialité. Toutefois, lorsque vous l’envoyez à un professionnel, ne transmettez que les informations portant directement sur le risque suicidaire.

    Les signes précurseurs

    80 % des personnes qui se sont suicidées avaient donné des signes de leur détresse et de leur souffrance celles-ci avaient exprimé leur intention de mettre fin à leurs jours. Voici des exemples de messages qu ’un jeune en détresse peut exprimer. Évidemment, il convient de les interpréter dans le contexte général de celui-ci et de vérifier rapidement avec lui le sens réel de nos observations. Toutefois, au moindre doute, adressez-le à des professionnels compétents.

    http://www.acsmmontreal.qc.ca/suicide/jeunes.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Sarah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 52
Date d'inscription : 17/01/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Jeu 15 Fév - 16:03

mal c'est vrai qu'ils faut faire attention je sais que j'ai eu une période comme ça à 15 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamade
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Jeu 15 Fév - 22:40

C'est terrible de venir à faire un " constat" car l'aide exterieur n'arrive toujours pas et c'est imprevisible .

J'y suis passée ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Ven 16 Fév - 15:08

humm il est vrai que j'ai eu des soucis aussi jeune, l'impression de ne pas être écouter, que les grandes personnes ne nous voyaient pas grandir...un mal être constant, il est pas facile d'être jeune...avec du recule, je me rends compte qu'avec l'âge on est plus laxiste et on ne prend plus trop au sérieux les jeunes autour de nous mais faut se garder en tête que l'on était comme eux nous aussi et donc essayer de se mettre à leur niveau de temps en temps...super

merci pour vos réponses clin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Chamade
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Ven 16 Fév - 19:37

C'est vrai Tina on n'est pas assez" écouté" quand on est gamin , donc pour mon fils je suis toujours à l'écoute et fais en sorte de " voir " ce qui ne va pas aller .

J'ai trop souffert quand j'étais gamine d'un manque de présence aussi bien maternelle que paternelle .
Ils n'avaient pas le temps pour s'occuper d'une enfant et je n'ai jamais pardonné .Ne jamais reproduire les erreurs des autres .
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Ven 16 Fév - 22:17

humm pour moi idem, mes parents n'étaient pas à l'écoutent de nos petits soucis...si on venait se plaindre parce qu'on s'était fait battre par un camarade ou autre, ils nous en mettaient une autre....une éducation plus sévère et pas forcément mieux mais on avait un plus de respect aussi...de nos jours, on ne sait plus trop comment s'y prendre...moi aussi, je suis à l'écoute de mes enfants et souvent je prends leur défense car ça me révolte d'entendre ce qui ce passe dans les écoles....nous avions beaucoup moins de soucis à notre époque...mais le mal être de la jeunesse sera toujours présent quelque soit les générations...ne crois tu pas??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Chamade
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Sam 17 Fév - 22:23

Oui je pense comme toi Tina .humm

C'est aussi pour cela que nous ne reproduisont pas ce que nous avons vécu
Mais si cela pouvais aider les jeunes on aimerais tant faire tout ce que l'on a pas eu comme tendresse et écoute
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Dim 18 Fév - 1:19

oupss moi, je leur ai toujours dit, que quoi qu'il arrive, ça peut toujours s'arranger, faut pas fuguer ou se suicider, il faut en parler, bon, il est pas facile de garder son calme non plus mais comme je dis, le contraire serait anormal, donc pas contente la maman?? pas grave mais faut le dire avant que de faire de bêtises...on les aime nos enfants clin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Chamade
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Dim 18 Fév - 22:33

super Tu fais bien Tina .

Les enfants on besoin de savoir que nous somme la même si cela ne va pas nous somme à leur écoutes .

Bisous ma belle et les jeunes qui lisez ce texte sachez qu'une voie amie est toujours là sur le forum si vous avez besoin de réconfort ou dicuter sans tabou .
Revenir en haut Aller en bas
chila113



Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 76
Localisation : Canada
Emploi : étudiante
Loisirs : Plongeon, lire
Date d'inscription : 02/03/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Dim 4 Mar - 1:06

*** en parlant de suicide, vous devriez parler de l'automutilation, qui souvent , ais pas tout le temps, mène les jeunes au suicide... ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monadolescence.jeun.fr
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Dim 4 Mar - 15:05

info tu peux ouvrir un sujet si tu sais quelque chose super

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
chila113



Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 76
Localisation : Canada
Emploi : étudiante
Loisirs : Plongeon, lire
Date d'inscription : 02/03/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Lun 5 Mar - 19:01

j'en prend note, merci clin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monadolescence.jeun.fr
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   Mar 31 Mai - 16:43

18 janvier 2011

suicide près de Lyon d'une fillette de 9 ans, qui s'était défenestrée du 5e étage après avoir laissé un mot dans lequel elle faisait part de son mal-être, notamment face au diabète dont elle souffrait.

-----------------------------------------------------------

le 27 janvier 2011
Un garçon de 11 ans se pend dans le Jura

Le drame a eu lieu mercredi soir alors que l'adolescent était seul chez lui à Saint-Laurent-en-Grandvaux, petit village du Jura. Décrit comme "très solitaire", ce garçon de 11 ans s'est suicidé par pendaison. Le corps de l'enfant a été retrouvé par sa mère au moment où elle rentrait du travail, vers 21h30, a précisé Stéphane Larcat, substitut du procureur de Lons-le-Saunier, confirmant ainsi une information du quotidien Le Progrès.

"Quand la mère est arrivée à la maison, le loquet était fermé de l'intérieur, si bien qu'elle a dû faire appel à son compagnon pour qu'il défonce la porte", a-t-il précisé. L'enfant était décrit comme souffrant d'une "très grande solitude" et faisait d'ailleurs l'objet d'un suivi psychologique, selon le substitut du procureur.
-------------------------------------------------------------------

Un enfant de 11 ans se pend dans le sud de la France

Un enfant a été retrouvé pendu par son tee-shirt à un porte-manteau dans le couloir de son école à Arles. Il est en réanimation.

Selon le parquet de Tarascon, "on part sur une thèse accidentelle, même s’il existe des éléments troublants", pouvant laisser penser à un suicide.

"S’agit-il d’un jeu qui a mal tourné, d’un accident ou d’un suicide ?", s’est interrogé le vice-procureur de la République de Tarascon, Jacques Robert. Selon lui, l’enfant a été retrouvé en arrêt cardiaque dans le couloir, après s’être pendu par le col de son tee-shirt

Selon le parquet de Tarascon, "on part sur une thèse accidentelle, même s’il existe des éléments troublants", pouvant laisser penser à un suicide.

"S’agit-il d’un jeu qui a mal tourné, d’un accident ou d’un suicide ?", s’est interrogé le vice-procureur de la République de Tarascon, Jacques Robert. Selon lui, l’enfant a été retrouvé en arrêt cardiaque dans le couloir, après s’être pendu par le col de son tee-shirt.

-----------------------------------------------------------

Le suicide chez les enfants - Le désespoir précoce
Que se passe-t-il donc dans la tête d'un enfant pour que la mort, sa mort, y revienne soudain telle une rengaine ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le suicide chez les jeunes!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide chez les jeunes!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Tabagisme chez les jeunes
» Coup de blues chez les jeunes enseignants
» Le suicide chez les profs...
» La peur chez les jeunes enfants
» Pas de jupes pour les collégiennes, renvoyées chez elles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Education nationale et parents...La parole est à vous ... :: Dossiers-
Sauter vers: