Forum de discussion générale sur l'éducation nationale!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La santé des étudiants inquiète les députés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La santé des étudiants inquiète les députés   Lun 11 Déc - 0:31

La santé des étudiants inquiète les députés
Publié le 06/12 à 16:16

Un rapport de mission parlementaire pointe des "signes de dégradations inquiétantes" dans la santé des étudiants




Laurent Wauquiez, le rapporteur de la mission, pointe un certain nombre des problèmes de santé rencontrés par les étudiants.

Quelques mesures sont préconisées pour les résoudre, entre autres la création d'un chèque santé, d'un paquet santé, l'ouverture de maisons de la santé étudiante sur chaque pôle universitaire.

Au sommaire

De nombreux problèmes soulevés par le rapport
Les solutions proposées
Réactions des syndicats étudiants

De nombreux problèmes soulevés par le rapport

Le rapport présenté par Laurent Wauquiez, député UMP de la Haute-Loire pointe les principaux dangers qui menacent la santé des étudiants. C'est un problème important pour la France souligne ce rapport qui rappelle que les 2 270 000 étudiants français représentent la moitié d'une classe d'âge.

Mauvaise alimentation et soins trop chers
Si l'avis que les étudiants portent sur leur état de santé, jugé "généralement bon" par 55,5% d'entre eux, et "plutôt bon" par 44,5% d'entre eux, d'après un Baromètre santé de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES), le rapport souligne qu'ils sont sujets à divers problèmes, dont deux semblent particulièrement préoccupants. D'une part, "l'hygiène alimentaire et les soins dentaires et d'optique sont sacrifiés". 43% des étudiants sauteraient leur petit-déjeuner en semaine, 51% ne déjeuneraient que d'un repas léger et 3% sauteraient des repas, selon une étude de l'Observatoire de la Vie Etudiante (OVE) datant de 2004. Une enquête récente de la Mutuelle des Etudiants (LMDE) a également insisté sur le fait que 23% des étudiants ont renoncé à des soins de médecine générale, jugés trop chers.

Déprimes
D'autre part, les étudiants souffrent d'un mal-être chronique. D'après l'enquête de la LMDE, 77% des étudiants disent s'être "sentis déprimés" dans les douze derniers mois. Le rapport souligne encore que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans.

Peut-être est-ce ce spleen étudiant qui entraîne les conduites à risque chez les jeunes, qui mesurent mal le danger qu'ils peuvent encourir. Ainsi, 50% des étudiants qui déclarent fumer régulièrement du cannabis ne considèrent pas cette substance comme plus dangereuse que le tabac, et 14% la jugent même moins nocive.On assiste encore à une recrudescence des MST chez les étudiants.

Inadaptation des universités
Le texte souligne enfin l'inadaptation des structures universitaires pour les étudiants étrangers et handicapés.

Face à cette situation, la médecine universitaire ne remplit pas sa tâche. On estime qu'elle ne peut convoquer que 60 à 70% des étudiants de première année, quand elle devrait les convoquer tous. De surcroît, seuls 80% des étudiants convoqués se présentent.


<A href="http://info.france2.fr/education/26580310-fr.php#TOP">


Les solutions proposées


L'ambition du rapport de Laurent Wauquiez est de "simplifier la couverture sociale et de faciliter l'accès à la mutuelle pour les étudiants".

"Chèques santé" et "service médical minimum"
Plusieurs propositions concrètes sont avancées. Ainsi l'idée d'un "chèque santé" est posée; d'une valeur de 100 euros, il serait mis à la disposition des étudiants les plus défavorisés, qui n'en paieraient que la moitié du prix, selon un système ressemblant à celui des tickets restaurants.

Le rapport propose aussi la création d'un "service médical minimum", de "maisons de la santé étudiante" dans chaque pôle universitaire, qui serviraient à informer et suivre régulièrement les étudiants.

Il propose encore un suivi budgétaire approfondi de la santé étudiante, ainsi qu'une enquête annuelle sur l'état de santé des 18-25 ans.

Politique de prévention
La politique de prévention pourrait passer par la création d'un "paquet santé" pour les étudiants, qui comprendrait une visite médicale, une vaccination, un bilan bucco-dentaire et d'optique et une consultation d'addictologie.

Enfin, pour les étudiants étrangers, le rapport préconise de leur faire passer une visite médicale gratuite.

Laurent Wauquiez a fait valoir que son "travail a fait l'objet d'une réunion de préparation à Matignon. Le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, est très partant pour avancer".




Réactions des syndicats étudiants


Les syndicats étudiants semblent satisfaits du rapport mais s'inquiètent de savoir s'il sera suivi d'effets.

Réaction de la FAGE
Le président de la Fédération Générale des Associations Etudiantes, la FAGE a réagi en saluant le rapport, et en espérant qu'il sera "suivi de mesures".

Il ajoute que la FAGE est "préoccupée depuis plusieurs années par la consommation étudiante d'alcool et de drogue". La consultation d'addictologie que le rapport préconise pour tous les étudiants est donc jugée par la FAGE comme une idée intéressante.

Réaction de l'UNEF
L'Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) a fait connaître de, son côté, sa satisfaction, jugeant que "de nombreuses propositions" du rapport "vont dans le bon sens".

L'UNEF insiste sur la nécessité d'ouvrir rapidement des concertations à ce sujet, et demande la "définition d'un calendrier clair", rappelant, comme la FAGE, que le précédent rapport Wauquiez n'avait abouti à "aucune mesure ambitieuse".

Le syndicat se félicite particulièrement de la "simplification des procédures d'accès à la sécurité sociale [...] favorisant l'égalité de traitement entre l'ensemble des étudiants", ainsi que de ce que sa revendication ancienne d'une visite médicale obligatoire et gratuite pour les étudiants étrangers soit reprise.

Réaction de l'USEM
Comme les deux syndicats précédents, l'Union des Sociétés Etudiantes Mutualistes (USEM) a "salué" les conclusions du rapport Wauquiez. Comme eux, il a demandé aux ministères concernés par le rapport de "mettre en oeuvre sans tarder les recommandations de la mission parlementaire".

Celle-ci avait auditionné le 27 septembre les responsables du syndicat étudiant, qui avait émis dix propositions à cette occasion, dont plusieurs ont été reprises, à commencer par celle du "chèque santé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
 
La santé des étudiants inquiète les députés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Université et la santé mentale des étudiants
» L'usage de l'ordinateur portable, dangereux pour la santé des étudiants
» Santé: Elèves et étudiants
» [31ème Jeux mondiaux de la médecine et de la santé] Avis aux étudiant(e)s sportif(ve)s
» le Soja: bon ou mauvais pour la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Education nationale et parents...La parole est à vous ... :: Santé! :: Général-
Sauter vers: