Forum de discussion générale sur l'éducation nationale!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 témoignages/ enfants violents à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:00

humm je viens de trouver ça sur le net, des témoignages plutôt cohérant avec le mien ...

Citation :

Posté le 08-10-2006 à 17:24:07
bonjour,
pere d'un petit Nathan de 2 ans et demi, il vient de faire faire sa rentrée en 1° classe de maternelle, sauf que depuis ce jour l'enfant s'est mis a etre violent envers les autres enfants, grands parents, meubles ...
sauf envers c'est parents, ou lorsqu'il est seul avec les grand parents.
nous avons éte voir la maitresse pour demander si c'etait pareil a l'ecole et cette derniere, nous a indiqué que oui, (ps c'est une ecole de village ou tout les ages sont ensemble avec une maitresse et une assistante.), allant jusqu'a rejeté la faute sur nous disant que elle n'etait pas la pour faire son education !!

donc la question que je me pose est d'ou peut venir cette violence soudaine alors qu'avant c'etait un enfant au caractere fort, genre pleurait lors d'un refus ou se genre de chose, tres sociable, bonjour merci a tout va et tout cela a disparu c'est la colere pour les bonjours ...

si des parents ont des reponse je suis preneur, et des solutions, on a appliqué la punition, avec les explications mais des le dos tourné ca recommence.

:hello: merci

_________________


Dernière édition par le Jeu 15 Mar - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:00

Citation :

Posté le 10-10-2006 à 12:20:28
Bonjour,
J'ai un petit garçon qui a 4ans et qui est en 2ème année de maternelle, ça se passe mal et le directeur ainsi que sa maitresse affiche un discours qui me fait très peur, à savoir, ils ne savent pas comment gérer mon fils au quotidien et ils ont l'air de baisser les bras!!!Le directeur n'a d'ailleurs pas manquer de me dire, déjà l'année dernière (il a été aussi son maitre) que mon fils était prit en grippe par tout le personnel de l'école et donc repérer et donc par défition le "bouc émissaire"(d'après moi), en tant que maman je ne sais plus comment faire fasse à ses enseignants, c'est très dur d'entendre tout cela tout les soirs à la sortie de l'école (car j'y est le droit tous les jours!!!), pourtant mon fils n'est comme même pas un montre même s'il est peut-être plus dur qu'un autre!!!!
Si des personnes peuvent m'aider, me conseiller, ça me ferait du bien de les lire...
Merci d'avance et à bientôt.

_________________


Dernière édition par le Lun 12 Mar - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:02

Citation :

Posté le 15-01-2007 à 23:34:34
Bonjour
Moi j'ai un petit garcon de 3ans et demi qui est un peu genre hyperactif et en plus il se bat avec les autres en leur donnant 'des coups de boule comm zidane'. Je ne sais pas d'ou il a pu apprendre cette phrase, mais en tout cas sa technique fait saigner du nez les autres enfants.
A tel point qu'aujourd'hui il a eu droit a la visite de la directrice.
De notre coté on essaye de le punir en le privant de tele, de vsmile, et meme de son doudou. On lui rabache que ce n'est pas bien. Que si ca continue il n'ira plus a l'ecole et donc n'aura plus de copains. Mais rien n'y fait.
La maitresse m'a dit aujourd'hui qu'il faudrait consulter un pedo psy.
Mon fils s'exprime tres bien par la parole et n'est pas extremement violent a la maison. Il tente bien parfois de taper mais avec le bras. Mais je lui dis tout de suite que ce n'est pas bien. J'arrete meme le jeu (on joue souvent a des jeux de societé) pour le 'punir' en quelque sorte.
Tous les soirs, apres l'ecole , on va au stade avec le copain de mon fils et sa maman mais jamais mon fils n'a tapé comme la maitresse me dit qu'il fait a l'ecole.

Je ne suis pas du genre a mettre des fessées pour des 'riens', mais ce soir il en a eu une enorme.
Je lui ai donné l'ordre de rester dans sa chambre, on ne lui a parlé que pour lui dire que l'on etaient extremement faché et tres peu fier de lui. Au lit sans aucun doudou.
Mais il a trouvé le moyen de rigoler et de dire qu'il ne regrettait pas d'avoir fait mal aux copains.

On n'est marié, pas d'autre enfants. On ne se bat pas a la maison, on s'entend meme plutot bien (j'ai lu dans d'autres forums que c'etait une des causes de la violence chez l'enfant).

Dans d'autres forums les mamans dont les enfants se font taper sont tres dures, surtout a l'encontre des parents comme moi, qui leur semblent etre des imbeciles incapables d'elever correctement leurs enfants.
J'avoue que j'ai peur si je n'arrive pas a lui faire comprendre qu'il doit canaliser sa violence d'une autre facon que l'on doive le descolariser. Ca ne le generait pas beaucoup, mais il adore avoir des copains.

Si la directrice ne veut plus de lui, je ne trouverais pas d'autre ecole qui l'acceptera car ici il y a trop d'eleves et pas assez de places.
Ils sont 28 dans sa classe. Il dit qu'il s'ennuie... je n'ai pas l'impression qu'il soit particulierement plus intelligent que les autres. Il dit qu'il en a 'un peu marre d'etre puni tout le temps' (j'avoue l'expression j'en ai marre il l'a apprise a cause de moi, c'est parce que je lui dis souvent tu n'en a pas marre de gigoter tout le temps, calme toi un peu)
Je ne dis pas que c'est un enfant facile, on l'appelle speedy gonzales a la maison, on sait pourquoi !. Mais le pire c'est qu'il n'a pas un fond méchant, il a toujours le sourire au levres, il blague souvent, il est toujours pret a nous aider pour ranger le linge, ranger les courses, faire un peu la cuisine dans la mesure du raisonnable. Mais quand je lui demande pourquoi il tape je n'obtiens jamais de reponse...Il change de sujet !

J'avoue que moi non plus je ne sais plus trop quoi faire.
On verra demain, si la grosse punition a porté ses fruits.
Je vais telephoner pour prendre rendez vous avec un pedo psy, en esperant que ca aide.
J'essaierais de repasser pour dire ce que ca donne
En attendant, si d'autres mamans ou papas ont les memes problemes ou bien ont reussi a en sortir, je veux lire bien vos idees !

_________________


Dernière édition par le Lun 12 Mar - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:05

Citation :
Posté le 20-01-2007 à 14:01:39

Quand un enfant devient violent après la scolarisation, il y a deux raisons cumulées : l'enfant est en butte aux agressions verbales ou autres des petits camarades et les enseignants n'interviennent pas laissant faire "la socialisation".
En arrière plan, il peut y avoir diverses causes à l'agressivité plus ou moins visible des camarades. Il faudrait donc pouvoir remonter à l'origine des incidents qui ont déclanché ces difficultés.
Quand l'enfant est petit, c'est remarquablement difficile. Car c'est l'analyse du déroulement des faits qui permet d'identifier la source des difficultés et d'y remédier efficacement. Les enseignants n'y parviennent pas toujours et ont tendance à se fier aux apparences lesquelles comme chacun le sait peuvent être trompeuses.

Mon fiston était gentil mais remuant. Cette agitation avait une cause neurologique mais à l'époque, elle n'était pas diagnostiquée. Après sa première année de maternelle il est devenu agressif sans motif apparent. J'ai mis quelques mois à lui faire passer cette habitude.
Le fait déclancheur je le connais maintenant et j'en veux aux enseignants pour leur manque de vigilance. Par la suite, j'ai obtenu des enseignants qu'ils cadrent les relations interpersonnelle des enfants. Résultat : une bonne entente du groupe classe qui s'est poursuivie tout au long de son primaire. En secondaire, j'ai poursuivi ce travail jusqu'au moment où mon fiston est parvenu sans mon aide à gérer ses relations.

Quel que soit le déclancheur de cette situation il faut l'identifier. On peut effectivement commencer par demander l'aide d'un psychologue ou d'un psychiatre. Mais attention. Dans de nombreuses situations,il faudra aussi que les enseignants aient une attitude adaptée pour réguler la situation.
Car lorsqu'un enfant devient la tête de turc de la classe, ils en sont responsables. En punissant à tour de bras l'élève difficile, en se fiant uniquement aux apparences sans chercher à savoir s'il n'y a pas eu provocation, ils donnent le feu "vert" au harcellement des petits camarades. Les enseignants comme tout le monde ont leurs têtes et certains ne "supportent" pas les élèves particuliers d'autres s'en accomodent.

Dans la cour de récréation, il se joue beaucoup de choses. Les enseignants chez les petits n'identifient pas toujours ce qui se passe entre eux. Ainsi un petit qui s'impose au milieu des jeux des camarades va se faire jeter... etc etc.
L'éducation ne donne que les bases. On les met en pratique à l'école. On se socialise avec les étrangers pas avec sa famille. Certains enfants ont du mal à "transposer". Si l'enfant n'a pas appris à attendre son tour par ex, les camarades se chargeront de le faire. Certains connaissent les règles mais ne sont pas en mesure de les appliquer et là on change de registre, il ne s'agit pas que d'une question d'éducation.

Pour ma part, je considère que si le parent doit rappeler la règle et expliquer le sens des punitions que l'enfant reçoit à l'école (à condition que ce soit possible), il doit éviter d'en rajouter. Or les enseignants ont trop tendance à demander aux parents de sanctionner pour des faits commis en classe... Il y a des limites. Car à ce jeu là on transforme la vie de l'enfant en enfer...

Quand je l'ai compris, j'ai refusé de mettre en place les punitions partant du principe que je n'avais pas à relayer les enseignants pour des faits intervenus pendant le temps scolaire. Expliquer oui. En rajouter non...

Aujourd'hui mon fils approche de 16 ans et tout va bien. C'est une force de la nature et personne ne me parle plus du "danger" qu'il était supposé représenter pour ses camarades.

Tout ceci pour dire qu'il faut identifier précisément ce qui est à l'origine des difficultés. Un enfant gentil mais dont la façon d'agir agace les autres devient rapidement agressif. Dans notre monde très normé, le rejet est rapide.

Que ce soit pour une question d'éducation ou autre, il faut savoir et ne pas négliger le rôle toxique que joue l'école bien plus souvent qu'on ne l'imagine.
Les enseignants disent que ce n'est pas leur rôle d'éduquer. Certes. Mais la socialisation ne se fait pas avec les parents mais à l'école.Ne leur en déplaise, ils prolongent l'action des parents.....

Enfin des phénomènes de "chouchous" existent qui peuvent entrer en jeu.
Une dernière information : plus le parent se fait respecter... et plus l'enseignant a tendance à l'écouter. Il ne faut pas se mettre en position d'infériorité mais d'égal. Les enseignants ne savent pas bien gérer les relations avec les parents. Ils en ont peur ou font un complexe de supériorité. Ils considèrent les parents comme responsables des difficultés que l'enfant leur pose en classe et s'adressent difficilement à eux comme à ceux qui peuvent leur apporter "un coup de main". Ils donnent des leçons, et n'écoutent pas.

Bien sûr ils ne sont pas tous pareils... heureusement. Ceux-là ont du mérite car personne ne les soutient dans leur démarche.

L'enseignant est isolé dans sa classe, revendique cette solitude mais en même temps en pâtit car certains élèves ne se gèrent pas facilement. Il craint plus que tout le jugement de ses collègues. N'aime guère parler des difficultés que l'enfant lui pose car la lecture qu'en fera l'entourage est celle de son incompétence.

Il est donc classique dans ce contexte de dire que le parent n'a pas éduqué correctement l'enfant. C'est vrai dans certains cas et faux dans d'autres.

Si les élèves sont dispersés dans les classes chaque année, c'est pour éviter la constitution de clans et des antagonismes difficiles à gérer. Quand les enseignants gèrent les relations interpersonnelles des élèves, ils favorisent la constitution d'un bon état d'esprit entre les camarades et font disparaître les antagonismes. C'est ainsi que la classe de CM1 de mon fils est passée intégralement en CM2, attitude que les représentants des parents d'élèves ont reproché au directeur.... celui-ci leur a expliqué que la classe de mon fils était soudée, pas de clans, une bonne entente de l'ensemble des camarades... c'est assez rare et ils voulaient en profiter
.

_________________


Dernière édition par le Lun 12 Mar - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:09

Citation :
Posté le 30-01-2007 à 13:33:09



Bonjour,

Mon fils aura 3 ans en mars prochain, ce matin j'ai été agressée par des parents en classe car mon fils a griffé le leur. Je ne sais pas comment faire comprendre à mon fils qu'il ne peut pas être méchant avec les autres mais lorsqu'il se prend des coups, je lui dis que s'il a eu mal et bien quand il méchant avec les autres ils ont aussi mal que lui. Les parents m'ont "menacé", ils ont pris rdv avec la directrice et je pense qu'ils vont essayer de le faire renvoyer de l'école : la maman m'a dit de le mettre dans une crèche!!! (j'en ai gros sur le coeur) Je ne me suis pas laissée faire en précisant que ça ne changerait en rien son envie de taper car à la maison mon fils se chamaille avec son frère de 7 ans mais il sait qu'il ne doit pas être méchant. Il s'est fait mordre à la joue récemment et malheureusement personne n'a rien vu mais je pense que ça devait être en récréation plutôt qu'en classe - je sais qu'en maternelle il a des risques de disputes entre les enfants car ils doivent apprendre à vivre ensemble mais je suis totalement consciente de se que peuvent ressentir les parents - j'essaie de donner à mes enfants la meilleure éducation possible avec la priorité de savoir respecter les autres. La maîtresse m'a rassurée car elle sait que ça m'affecte et que je fais de mon mieux mais je ne peux pas sequester mon fils pour le bonheur des autres. Il a du caractère et certains soirs je suis contente de le mettre coucher car c'est le seul moment où je peux souffler. J'aimerai qu'il m'écoute et obéisse un peu plus sans avoir à le gronder ou devoir lui mettre des fessées mais aucune solution ne fait. Quelqu'un aurait-il un conseil avant d'aller voir comme d'autres un pédopsychiatre ? Merci pour vos réponses


http://forums.france5.fr/lesmaternelles/Comportement/Violence/violent-entree-maternelle-sujet_190_1.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:18

humm voici quelques réponses.


-3 ans, mais pourquoi sont-ils si diffciles ?

A cet âge, il arrive fréquemment que le comportement de l'enfant change. Il devient alors moins sage, plus agressif, refusant parfois de manger, devenant boudeur voire coléreux, faisant bêtise sur bêtise et s'opposant systématiquement à vous.

En fait, il s'agit là d'une évolution incontournable qui est essentielle à un bon développement psychologique.
Celle-ci se divise en 2 étapes communément appelées : "l'âge du non" (entre 18 mois et 2 ans et demi), et le "Moi tout seul" (entre 2 ans et 3 ans et demi).

Ce dossier vous permettra de mieux comprendre et gérer cette période d'affirmation de soi que traverse les petits de façon plus ou moins importante selon les enfants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:21

Quel est le comportement de l'enfant?

De la voix, du geste, l'enfant refuse ce que vous lui proposez de faire. Il refuse de vous obéir. Il se peut qu'il boude facilement, qu'il refuse de jouer à son jeu favori ou qu'il jette son jouet préféré.
Il arrive aussi qu'il refuse de manger son dessert préféré, juste par opposition. Il est souvent très têtu.

Il peut être plus turbulent, cassant tout et ne semblant pas prendre en considération vos remarques et interdictions. Il semble d'ailleurs vous lancer des défis en faisant exprès ce que vous lui interdisez.

Il frappe ou mord facilement ses petis camarades, course le chat dans toute la maison avec sa raquette.

Il teste également les autres en refusant de remercier ou de dire "bonjour", se faisant ainsi remarquer.

Ces comportements sont souvent amplifiés par l'arrivée du petit frère ou de la petite sœur (car il veut garder toute votre attention sur lui) ou par d'éventuels problèmes dans votre couple, ou à l'école...

Ces comportements sont bien-sûr plus ou moins accentués selon l'enfant, son âge et sa maîtrise du langage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 13:23

Quelques conseils.



Apprenez lui à nuancer ses "non" en disant "je ne préfère pas", "je ne veux pas", "je n'aime pas"...



  • Tenez compte de sa réaction en lui montrant bien que vous avez entendu et qui vous en prenez considération : "Pourquoi non ma chérie ?".
  • Et expliquez-lui pourquoi vous lui interdisez telle ou telle chose et cela avec nuance, en prenant garde de ne jamais le blesser. Et écoutez ce qu'il a dire.
  • Ne criez pas et évitez de dire "tu es méchant", "tu n'es pas beau" ou pire "je ne t'aime pas"...
  • Soyez surtout ferme dans votre décision et ne cédez pas à une colère.
  • Changez de sujet, attirez son attention vers un autre objectif. S'il accepte ce changement de sujet, c'est qu'il voulait simplement s'affirmer.
  • Prévenez-le à l'avance du changement d'activités : "tu joue encore 10 minutes, et puis après on va manger".
  • Parlez en votre nom. Dites plutôt "je ne veux pas que tu ailles là" plutôt que "tu ne dois pas aller là".
  • Accordez vos violons avec votre conjoint(e) en l'absence de l'enfant, quitte à en rediscuter après.
  • Surtout respectez votre parole ! Si vous lui promettez quelque chose, récompense ou privation, tenez-vous en à ce que vous avez dit !
  • Ne vous plaignez pas de son comportement difficile devant lui. Il comprendra alors vite qu'il a de l'influence sur vous.
  • En cas de grosses colères, emmenez-le dans sa chambre et fermez la porte, en lui précisant qu'il peut pleurer, crier et jeter ses affaires si bon lui semble, mais à cet endroit là. Et qu'il pourra sortir lorsqu'il sera à nouveau calmé. C'est en général assez efficace.
  • Ne culpabilisez pas si vous le grondez. Si votre enfant vous tape ou vous dit qu'il ne vous aime pas, c'est sur une impulsion uniquement, et cela n'est bien évidemment pas la réalité. Votre enfant ne vous aimera pas moins parce que vous lui interdisez certaines choses.
  • Gardez votre sang froid le plus longtemps possible.
  • Enfin autorisez-vous quelques entorses aux règles habituelles (les moins importantes pour vous). La chambre moins rangée, l'eau qui déborde de la baignoire...

  • http://www.tiboo.com/bebe/sante/2-3-ans.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Prune

avatar

Féminin
Nombre de messages : 171
Age : 54
Localisation : Villeurbanne
Emploi : Assistante Maternelle
Loisirs : Baignade. Vélo.promenade
Date d'inscription : 28/02/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Lun 12 Mar - 15:56

Merci, Mirage pous ces conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamade
Invité
avatar


MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Mer 14 Mar - 22:50

Merci beaucoup Tina
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Jeu 15 Mar - 17:42

humm c'est incroyable de voir qu'il ya les même cas ailleurs et qu'on se sent tout seul, l'entraide y a que ça de vrai super

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
nath7302

avatar

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 46
Emploi : assistante maternelle
Loisirs : ballade piscine musique sortis entre amis et le net
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   Sam 31 Mar - 0:22

je trouve aberant de voir les cas qu il peut y avoir et que personne de l education national bien placer ne bouge il est temp de voir les choses changer donc tina je te souhaite de reussir a obtenir un resultat pour nicolas et que sa puisse montrer un 1er exemple car la c est lamentable colere

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-plus-belle-amitie.ephpbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: témoignages/ enfants violents à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
témoignages/ enfants violents à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devoirs et droits des enfants à l'école ?
» [Le Monde] Qu’apprend-on aux enfants à l’école de l’Etat islamique
» Enfants précoces
» École à la maison-en danger et des parents forcer d'envoyer leurs enfants à la crèche.
» Pas d'ordi à l'école pour les enfants des cadres de Google ou d'eBay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Education nationale et parents...La parole est à vous ... :: Questions/Réponses/Témoignages! :: Maternelles-
Sauter vers: