Forum de discussion générale sur l'éducation nationale!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La carte scolaire de plus en plus contournée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La carte scolaire de plus en plus contournée   Sam 15 Sep - 4:50

Le Figaro 22.08.2001

La carte scolaire de plus en plus contournée

Laurence de CHARETTE

1ère page :
La carte scolaire de plus en plus contournée


La carte scolaire de plus en plus contournée


Les parents qui dérogent le plus aux contraintes de la “carte scolaire” sont... les enseignants eux-mêmes. C'est ce que montre une enquête du ministère de l'Éducation nationale, menée auprès de plus de 15 000 familles en 1998. Les professeurs sont deux fois plus nombreux que la moyenne à inscrire leur enfant dans un établissement public différent de celui de leur secteur géographique.

Globalement, trois ans après leur entrée dans le secondaire, trois enfants sur dix ne fréquentent pas le collège public de leur secteur.

Les familles qui ne scolarisent pas leurs enfants dans l'établissement public désigné expliquent avant tout leur choix pour un autre collège par « la bonne fréquentation de l'établissement », Ces statistiques officielles ne révèlent toutefois qu'une partie du phénomène : pères et mères de famille déploient parfois des trésors d'énergie pour inscrire leur enfant dans un bon collège. Les fédérations de parents d'élèves, même si elles défendent l'“égalité républicaine” rechignent à condamner cette attitude des familles. Elles réclament plutôt de nouveaux moyens pour lutter contre la montée de la violence dans les écoles, une dérive qui est devenue la principale préoccupation des parents.

Par ailleurs l'attrait du secteur privé s'est également accru : 20 % des collégiens se rendent dans un établissement privé. Ils sont le plus souvent issus de parents indépendants ou cadres.

Claude Goasguen, porte-parole de Démocratie libérale et l'un des spécialistes des questions d'éducation pour l'opposition, estime que la carte scolaire est aujourd'hui obsolète. Il plaide pour une refonte du système, avec une consultation des élus, et plus d'autonomie pour les établissements.


Page 7 :
Impossible, en principe, de scolariser son enfant hors du secteur géographique où résident ses parents. Mais possible, en pratique, pour trois élèves sur dix...


Carte scolaire : les professeurs champions de la dérogation

http://parole.positifforum.com/Informations-generales-f12/La-carte-scolaire-de-plus-en-plus-contournee-t267.htm#4552

La carte scolaire va t elle enfin disparaître? un peu de concurrence rétablirait un peu les choses



En savoir plus ici
http://appy.ecole.free.fr/articles/20010822a.htm
très intéressant aussi
http://forums.france2.fr/france2/jtfrance2/Le20heures/salaire-enseignants-sujet_19822_34.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Sam 15 Sep - 5:48

Citation :
c'est typiquement français ça! on tape sur les profs...

des profs nuls, y en a c'est certain, comme il existe des maçons qui font un boulôt de sagoins.

expliquez moi ou trouver l'envie de bien faire quand je suis prof, que la moitié de la classe n'en a rien à battre de ce que je raconte, qu'un quart fout un bordel monstre, que je suis moins payé que ceux qui ont le même niveau d'études, que si je veux faire redoubler un enfant, c'est le parent qui refuse, que je n'ai aucun droit pour faire régner l'autorité, et que la moitié de la France me traite de glandeur...

au lieu de critiquer les profs, ça serait pas mal que les nouveaux parents donnent un semblant d'éducation et ne se repose entièrement sur l'école...
c'est déjà un secteur en crise, pas la peine d'en rajouter il me semble...


Alors moi je réponds, comment se fait il que j'entends des parents se plaindre qu'un enseignant puisse oser dire " de toute façon, je ne suis pas là pour vous mais pour l'argent?, comment se fait il qu'un élève qui veut arrêter une LV2, on lui parle des conséquences sur le salaire de prof ? ou qu'un proviseur se trompe en envoyant un élève en LV2 alors qu'il ne l'a pas demandé et que le proviseur ne veut rien faire pour corriger son erreur? les élèves sont ils là que pour faire gagner du fric aux enseignants? Comment se fait il qu'un prof qui tape, on met la faute sur le comportement des élèves? rien ne justifie qu'un adulte frape un enfant....comment se fait il qu'un proviseur ose vous dire à vous parents, que vous n'avez pas à juger les professeurs? que vous n'avez pas à mettre le nez dans "son" lycée? Alors doit on donner entière confiance et aveuglement à ces enseignants? c'est quand même de notre enfant dont on parle, de ce que va lui apprendre cet enseignant. Alors avec vous les enseignants c'est "fais ce que je dis mais ne fait pas ce que je fais" car il me semble qu'il est bien plus simple de dire que c'est la faute des parents, c'est nous qui ne donnons pas une bonne éducation à nos enfants, alors avant de critiquer, regardez combien de temps passe un enfant chez ses parents et combien il en passe avec ses enseignants une fois qu'il a commencé l'école? chercher l'erreur. Ou c'est bien plus facile de conseiller des thérapies, c'est vrai qu'en fait vous n'êtes pas bien payer puisque vous faite toubib en même temps....il y a des bons enseignants mais ils ne restent pas longtemps car ils se font bouffer par les plus minables, " faut pas en faire trop" " de toute façon ça ne sert à rien on t'écoutera pas" " tu perds ton temps" voilà ce que s'entendent dire les " bons profs"...et mauvais profs disent aux parents, " de toute façon, vous n'allez pas faire la loi ici" ou " vous n'avez pas le choix, je suis l'inspectrice du secteur, vous devrez me supporter" ou " ha nous pensions que vous veniez casser du prof "...ou "les mamans restaient dans vos cuisines " et lorsque vous voulez vous plaindre à l'académie, c'est note parole contre la votre...et bien d'autres encore....et vous vous plaignez? comme c'est commode...alors pourquoi est vous dans l'enseignement? il me semble que vous avez le choix de votre profession, nous nous sommes parents, par choix ou pas mais nous devons assumer...alors si vous n'êtes pas content de votre travail trop peu gratifiant, laissez tomber et arrêter de vous plaindre...quand on voit les profs qui arrivent toujours de mauvaise humeur en cours, ou que même quand vous faites une réunion avec le prof principal, vous n'avez pas l'impression d'être d'égal à égal mais plutôt un élève devant son prof.... j'imagine la tête de l'élève qui passe une ou 2 ou 4 heures avec cette même tête ça donne pas envie et les élèves qui sont attentifs, on dit qu'ils font du zèle pff vous n'êtes jamais mais alors jamais content. Après je sais qu'il y a des parents qui ne sont pas qualifiable de parents....et qui ne font rien pour aider...mais dès qu'on ose vous contredire c'est la guerre...

Mon dernier est dans le privé et quel bonheur....et pourtant je ne suis pas cadre....mais plutôt que de me faire martyriser par deux enseignantes qui sont des rebuts de la société, l'une en dépression permanente et l'autre qui est prête à mentir pour couvrir sa collègue.... je préfère payer mais avoir une bonne éducation pour mon fils, à l'heure actuelle si je les avais écouté, il serait en thérapie deux fois par semaine...alors que là, plus de souci, plus de cauchemar pour lui, il est un petit garçon normal de son âge. En lisant ce post vous vous direz que je suis en guerre contre l'éducation nationale? et bien oui....


:caf: il y a un sérieux malaise et je n'arrête pas de dire que si le quart de cette énergie à se combattre parents et enseignants, on ferait d belle choses .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Sarah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 52
Date d'inscription : 17/01/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Dim 16 Sep - 0:50

bravo je suis d'accord. De plus des élèves qui ne veulent rien faire c'est pas d'aujourd'hui, alors se plaindre que c'est bosser pour rien grimace . Quand s'intéresseront t ils aux cartables trop lourd? Au heures de cours bien trop nombreuses, les jeunes apprennent ils dans de bonnes conditions vu leur programme charger? non, ils revendiquent toujours pour eux et les délégués, c'est pas mieux. quand on dit que l'éducation nationale est un gros mammouth, ils avancent à reculons.
Et s'il y a de "nouveaux parents", il y a de "nouveaux profs" aussi non? Et ils se reposent trop sur l'école? comme c'est dit sur le post du haut, on sait bien leur dire aux parents que leur place n'est pas à l'école mais dès qu'il y a un souci, c'est la faute des parents, dites plutôt que c'est vous qui ne savaient pas faire votre travail et qu'il est plus simple d'acuser les autres. J'entends aussi des parents se plaindre mais pas beaucoup ne bougent.bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriele



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 47
Localisation : 32
Emploi : sans
Loisirs : tout
Date d'inscription : 28/03/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Mer 19 Sep - 0:25

humm la carte scolaire qu'elle disparaisse c'est un bien pour un mal. Des petites écoles vont fermer et privés certains parents de la proximité des écoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nath7302

avatar

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 47
Emploi : assistante maternelle
Loisirs : ballade piscine musique sortis entre amis et le net
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Mer 19 Sep - 11:02

je suis bien d accord avec mirage et sarah il est vrai que le sujet peut etre tres long car parents comme profs nous avons beaucoup a dirent mais il est vrai quand t en que parent moi meme je connais aussi ses problemes comment voulez vous que les enfants vous respectent si vous en tant que prof vous ne les respectez pas ont dit que les enfants ont de plus en plus de mal a suivrent mais avez vous vraiment serner le soucis et avez vous trouver la solution non car ont en parle mais ont ne bouge pas a si ont parle du mauvais confort des profs de la mauvaise education des parents mais les enfants ont s en fou alors que si vous ne les aviez pas ils ne vous apporteraient pas de salaire qu il soit bas ou non donc je pense qu il serais peut etre temp de penser a eux avant de penser a nous car oui tous les profs et parents ne sont pas comme sa mais si l enfant est bien entourer pourquoi ne pas continuer a l aider plutot que de l ignorer tous les enfants peuvent y arriver si ont les respects et qu ont leurs parle gentilment c est comme nous tous donc j espere au moins qu un jours sa finira par changer dans le bon sens

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-plus-belle-amitie.ephpbb.com
Admin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1067
Age : 54
Localisation : 65
Emploi : webmaster
Loisirs : net et infos
Date d'inscription : 09/12/2006

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Mer 19 Sep - 15:53

clin d'accord avec toi nath...gabriele, le problème c'est que les parents auront au moins le choix.....raz le bol de dire que nous devons avoir une dérogation au cas par cas....on se prend la tête avec les maires des villages et on se fait une sale réputation alors qu'on veut changer d'école?....mais une chose est sûre c'est que les maires ne se posent pas la vrai question.... de savoir pourquoi les parents veulent changer leur enfants d'école...vous pensez que ça nous amuse de les changer d'école? d'aller en ville alors qu'on a des écoles à côté? non, c'est plus simple de répondre qu'on ne nous donnera pas la dérogation...qu'ils regardent d'abord le service qu'on nous apporte dans les écoles de villages, oui c'est un service, de plus l'école est obligatoire donc autant que ça soit un bon service...ou même des grandes villes...pour ma part, mon fils on me le prenait pas à l'après midi parce qu'il ne faisait pas la sieste alors qu'on prenait celui du délégué...j'avais droit à la cantine que lorsqu'il y avait des places, je n'étais pas prioritaire...prioritaire pour eux c'était les mamans qui allaient au marché le jeudi matin.....la personne de la cantine qui se prenait pour une psy...le médecin de la PMI qui me dit que mon fils a un retard de langage à 4 ans et qui décide de le revoir à la rentrée parce qu'elle pense qu'elle a été trop rapide dans son jugement....c'est une instit qui raconte tout aux autres parents et qui est une menteuse en changeant de version et se planque ensuite derrière la directrice qui est aussi menteuse mais bon........nous faire passer notre fils comme un enfant dangereu auprès des autres enfants et nous forcer à faire une thérapie...faire venir l'inspectrice qui ne trouve rien de mieux que de nous bloquer l'inscription dans une nouvelle école...et tout ça sans aucune preuve. 3 mois de perdu et rien n'a été fait pour lui...l'inspectrice qui entend dire qu'une mère vient à l'école avec un bâton pour mon fils de 5 ans et cela ne la choque pas? dans une maternelle? moi, ça me fait peur et je me dis que j'ai tort de confier mon enfant à ces personnes qui n'ont déjà aucune éducation et qui ont la prétention de vouloir donner des leçons.....pour ma part je réclame le droit de pouvoir choisir l'éducation de mes enfants...donc, s'il y a de la concurrence, le service sera meilleur....on dit que l'école privée ils sont payer pour? mais ils n'en ont que plus de mérite car ils gardent le sourire, ils sont là pour vous et ils travaillent avec vous et pas contre vous.....dans ma région, ils sont contre le retrait de la carte scolaire...ben voyons, un moyen de garder le contrôle et encore une histoire de politique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bannieres.bbgraph.com/
Gabriele



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 47
Localisation : 32
Emploi : sans
Loisirs : tout
Date d'inscription : 28/03/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Dim 23 Sep - 3:44

lol! ben dis donc, ça c'est de la colère. Vu comme ça je comprends et je suis d'accord avec toi. C'est vrai que s'ils veulent garder les écoles ouvertes faut peut être savoir où est le malaise. En trouvent le problème il sera plus facile de trouver la solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 52
Date d'inscription : 17/01/2007

Fiche d'identité
Points restants avant exclusion du forum:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   Jeu 26 Juin - 10:42

bonjour alors je rajoute mon grain de sel....


Carte scolaire: la mixité sociale se dégrade

La première étape, en 2007, de la suppression de la carte scolaire a contribué à dégrader davantage la mixité sociale


C'est ce qu'affirme un rapport de deux inspecteurs généraux de l'éducation nationale d'octobre 2007 qui n'avait pas été publié et que Le Monde révèle dans son édition de mercredi.

Le rapport juge que l'assouplissement de la carte scolaire dégrade la mixité sociale "accélérant les processus sociaux déjà à l'oeuvre depuis des années".
"Dans la plupart des départements visités, la question de la survie de certains collèges est ouvertement posée", selon ce rapport. "C'est aux deux extrémités de la hiérarchie des établissements que la mixité sociale est mise le plus rudement à l'épreuve: dans les établissements les plus convoités, il y a peu d'élèves de condition modeste; dans les collèges les plus évités, ce sont les catégories favorisées qui ont disparu".

Après l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, le gouvernement avait entamé pour la rentrée 2007 une première étape d'assouplissement de la carte scolaire, sur laquelle porte ce rapport. L'objectif en est la suppression à terme.

Interrogé par l'AFP, le ministère de l'Education a confirmé l'existence de ce rapport, ajoutant que ceux de l'inspection générale de l'éducation n'avaient "pas tous vocation à devenir publics".

Ce rapport "tire le bilan de l'expérimentation" de l'été 2007 et est "déjà obsolète", a-t-on estimé au ministère, puisque l'assouplissement se poursuit pour la rentrée 2008.

Dans un communiqué mardi, l'Unsa-Education a réagi à la révélation du rapport en parlant de "logique du ghetto". Selon ce syndicat, "le rapport montre" que la "liberté" pour les familles de choisir l'établissement de leurs enfants, promise par le gouvernement, "est un leurre: elle affaiblit les plus fragiles et les plus démunis".
SOS Racisme demande un débat

SOS Racisme a estimé mardi qu'un "débat national" s'imposait après la publication d'un rapport de deux inspecteurs généraux de l'éducation nationale d'octobre 2007 établissant que la première étape de la suppression de la carte scolaire avait contribué à dégrader davantage la mixité sociale.

"Un débat national doit avoir lieu dans les plus brefs délais avec l'ensemble des personnes concernées par la réalité scolaire et ayant une connaissance des processus de ghettoïsation", a estimé Dominique Sopo, président de SOS Racisme dans un communiqué.





humm je pose la question, pourquoi SOS racisme????? je ne vois pas en quoi ça dérange que les parents veulent ce qu'il y a de mieux pour leur enfants. Je ne vois pas de racisme la dedans et peut être que justement ils devraient se demander pourquoi ces écoles sont fuies. Ce n'est pas tout de mettre des élèves de bonnes famille la juste pour redresser le niveau, il faut juste voir ceux qui n'ont rien à faire de l'éducation, qui dégradent les locaux ou qui s'en prennent aux profs. Ce n'est parce que ceux la ne veulent pas apprendre que les autres doivent avoir un échec scolaire. Et plus on appellera SOS racisme et plus ils se cacheront derrière pour mieux dire que c'est la faute de la société s'ils ne s'en sortent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La carte scolaire de plus en plus contournée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La carte scolaire de plus en plus contournée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Classe européenne ? Carte scolaire ? Est-ce difficile ?
» carte scolaire
» Mission du Sénat sur la carte scolaire : des recommandations drastiques pour la mixité sociale
» carte scolaire = arnaque
» Mutation - mesure de carte scolaire: 1 année en APV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Education nationale et parents...La parole est à vous ... :: Général :: Informations générales-
Sauter vers: